RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche

  • %0 ART
  • %T Eine Ausnahme des Winterschen Gesetzes
  • %A HOLST Jan Henrik
  • %G 0935-3518
  • %I Vandenhoeck & Ruprecht
  • %C Göttingen, ALLEMAGNE
  • %D 2003
  • %V 116
  • %N 1
  • %P 149-173
  • %P 25
  • %O Allemand
  • %K Balto-slaves (L.)
  • %K Stop
  • %K Occlusive
  • %K Vowel
  • %K Voyelle
  • %K Lengthening
  • %K Allongement
  • %K Phonetic change
  • %K Changement phonétique
  • %K Epistemology
  • %K Epistémologie
  • %K History of descriptions
  • %K Histoire des descriptions
  • %K Phonetic law
  • %K Loi phonétique
  • %K Historical phonetics
  • %K Phonétique historique
  • %K Historical linguistics
  • %K Linguistique historique
  • %X Werner Winter a postulé qu'une voyelle courte devient plus longue devant une occlusive sonore dans les langues balto-slaves (Winter, 1978). Cette analyse est connue depuis sous le nom de loi de Winter. L'exactitude de celle-ci n'étant pas prouvée, elle reste cependant très discutée. L'A. veut montrer dans cet article qu'à partir de cette loi, on peut arriver à un postulat exact en la modifiant : cet allongement de la voyelle ne se constate que sous l'accent de mot. L'accent de mot revient d'ailleurs jouer fréquemment un rôle dans l'histoire de la phonétique, l'exemple le plus connu étant celui de la loi de Verner parue dans l'article Eine Ausnahme der ersten lautverschiebung(1876), à qui l'A. rend ici un hommage dans le titre de sa contribution. 
  • %S Historische Sprachforschung

Bas