RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Plis conjonctivaux parallèles au bord palpébral et sécheresse oculaire: une aide diagnostique pour le contactologiste = Lidkantenparallele conjunctivale Falten (LIPCOF) und trockenes Auge: ein diagnostisches Hilfsmittel für den KontaklologenLidparallel conjunctival fold (LIPCOF) and dry eye.A diagnostic tool fot the contactologist.

Auteur(s) / Author(s)

HÖH H. (1) ; SCHIRRA F. ; KIENECKER C. ; RUPRECHT K. W. ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Univ. Ernst-Moritz-Arndt/CHR Neubrandenburg, serv. ophtalmologie, 17033 Neubrandenburg, ALLEMAGNE

Résumé / Abstract

La présente étude décrit les aspects cliniques des plis conjonctivaux parallèles au bord palpébral (LIPCOF), les classifie et en analyse les liens avec l'oeil sec. Un oeil respectivement de 267 personnes a été examiné. Le stade de la sécheresse oculaire se mesure sur l'échelle dite «sicca-score» établie sur la base du test de Schirmer I, du dosage du lysozyme, du temps de rupture du film lacrymal, de la coloration au rose bengale et à la fluorescéine ainsi que de l'empreinte conjonctivale. L'on dresse un parallèle entre la survenance et l'intensité du LIPCOF d'une part et la sécheresse oculaire d'autre part afin de déterminer la valeur diagnostique du premier dans le dépistage de la seconde. Les LIPCOFs se répartissent en quatre groupes selon le stade de développement. La classification à la lampe à fente est aisée. S'agissant de la sécheresse oculaire, le LIPCOF a une valeur prédictive négative de 75,95%, une valeur prédictive positive de 93,09%. Le modèle de régression logistique montre quel par rapport aux personnes sans pli conjonctival parallèle au bord palpébral (LIPCOF-stade 0), le risque d'oeil sec est, indépendamment de l'âge et du sexe du sujet, de 15 fois supérieur chez les personnes présentant un LIPCOF au stade 1, de 63 fois supérieur chez celles avec un LIPCOF au stade 2 et de 190 fois supérieur dans le cas de patients avec un LIPCOF au stade 3. Les corrélations entre le LIPCOF et le stade de la sécheresse oculaire d'une part et l'anamnèse et les observations cliniques d'autre part sont comparables. Les plis conjonctivaux parallèles au bord palpébral sont particulièrement utiles à la détection et la quantification de l'oeil sec. Signe diagnostique sûr, ils permettent de déceler facilement la sécheresse oculaire et d'en estimer l'intensité.

Revue / Journal Title

Contactologia    ISSN  0171-9602 

Source / Source

1995, vol. 17, no3, pp. 104-117 (15 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Enke, Stuttgart, ALLEMAGNE  (1979-1996) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Contact lens

;

Eye

;

Dry eye syndrome

;

Fold

;

Conjunctiva

;

Sign

;

Symptomatology

;

Complication

;

Diagnosis

;

Human

;

Instrumentation therapy

;

Visual system

;

Eye disease

;

Mots-clés français / French Keywords

Lentille cornéenne

;

Oeil

;

Oeil sec syndrome

;

Pli

;

Conjonctive

;

Signe

;

Symptomatologie

;

Complication

;

Diagnostic

;

Homme

;

Traitement instrumental

;

Appareil visuel

;

Oeil pathologie

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Lente de contacto

;

Ojo

;

Ojo seco síndrome

;

Pliegue

;

Conjuntiva

;

Signo

;

Sintomatología

;

Complicación

;

Diagnóstico

;

Hombre

;

Tratamiento instrumental

;

Aparato visual

;

Ojo patología

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 18203, 35400005446043.0010

Nº notice refdoc (ud4) : 3643990



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas