RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

La valve de dérivation Codman Medos programmable : Bilan de 53 implantations chez 50 patients. Commentaires = Codman Medos programmable shunts. Results in 53 implants in 50 patients. Commentaries

Auteur(s) / Author(s)

BELLIARD H. (1) ; ROUX F. X. (1) ; TURAK B. (1) ; NATAF F. (1) ; DEVAUX B. (1) ; CIOLOCA C. (1) ; CHAZAL J. (Commentateur) ; LOISEAU H. (Commentateur) ; DECQ P. (Commentateur) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Service de Neurochirurgie, Centre Hospitalier Sainte Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, FRANCE

Résumé / Abstract

Cinquante trois valves programmables Codman Medos ont été posées d'avril 1992 à février 1994, chez 50 patients (28 hommes et 22 femmes), âgés de 5 à 77 ans. Ceux-ci présentaient 43 fois une hydrocéphalie, 3 fois un kyste arachnoïdien et 4 fois une liquorrhée. Le but de cette étude était : a) d'apprécier la fiabilité de ce shunt en pratique courante, ses avantages, inconvénients et contraintes, b) de déterminer les meilleures indications de ce type de matériel. Le recul était de 12 à 36 mois (m = 22). Cinq patients ont été perdus de vue (4 étrangers), un est décédé d'un choc septique post-opératoire, 4 sont décédés des suites de leur maladie. Les complications infectieuses ont été au nombre de 6 (11%). Un syndrome d'hyperdrainage a été noté chez 9 patients (4 ventricules-fentes isolés, 5 associés à une collection sous-durale). Dans tous ces cas, des programmations (m = 2) ont permis de traiter le syndrome radio-clinique d'hyperdrainage de façon atraumatique. Si 43 programmations sur 53 ont été satisfaisantes en post-opératoire immédiat, à long terme seules 38 % des valves n'auront bénéficié que d'une seule programmation définitivement efficace. Un certain nombre de programmations sont apparues déficientes d'emblée ou secondairement : 6 fois, le contrôle radiologique post-opératoire n'a pas retrouvé la pression souhaitée avec une différence de pression allant de - 30 mm H2O à + 70 mm H2O ; les shunts ont pu être reprogrammés de façon satisfaisante, sauf un qui a été changé ; 15 déprogrammations secondaires ont été détectées dont 9 au décours d'une IRM. Seuls ont été reprogrammés les patients présentant des signes cliniques, c'est-à-dire ceux dont la ddp était > ± 30 mm H2O. En conclusion, nous pensons que ce type de valve peut être extrêmement utile dans certaines indications précises telles que les HPN, les hydrocéphalies multi-opérées au montage complexe, les kystes arachnoïdiens et porencéphaliques, certaines liquorrhées primitives ou iatrogènes, les dérivations temporaires grâce à la possibilité de réaliser un sevrage progressif. Compte tenu du prix élevé de ce matériel, des contraintes qui lui sont liées (contrôles radiologiques, mise à disposition d'un programmateur) et des incidents spécifiques qui ont été notés par différents auteurs et par nous-mêmes (dérèglements spontanés, ou provoqués par une IRM), il semble difficile d'en généraliser les indications à toutes les hydrocéphalies quelles qu'elles soient. Ces valves ont, cependant, l'immense avantage de simplifier la prise en charge des syndromes d'hyperdrainage, en évitant dans tous les cas, un changement de matériel et/ou une intervention pour évacuer une collection sous-durale symptomatique. Les économies réalisées de ce fait, sur un nombre non négligeable de patients dont la durée d'hospitalisation est par voie de conséquence très significativement diminuée, pourraient justifier l'élargissement des indications.

Revue / Journal Title

Neuro-chirurgie    ISSN  0028-3770   CODEN NUREB9 

Source / Source

1996, vol. 42, no3, pp. 139-146 (18 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Masson, Paris, FRANCE  (1955) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Hydrocephaly

;

Arachnoidal cyst

;

Intracranial

;

Bypass

;

Cerebrospinal fluid

;

Valve

;

Programmable instrument

;

Performance evaluation

;

Treatment

;

Human

;

Nervous system diseases

;

Central nervous system disease

;

Cerebral disorder

;

Benign neoplasm

;

Surgery

;

Mots-clés français / French Keywords

Hydrocéphalie

;

Kyste arachnoïdien

;

Intracrânien

;

Dérivation

;

Liquide céphalorachidien

;

Soupape

;

Appareil programmable

;

Evaluation performance

;

Traitement

;

Homme

;

Système nerveux pathologie

;

Système nerveux central pathologie

;

Encéphale pathologie

;

Tumeur bénigne

;

Chirurgie

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Hidrocefalia

;

Quiste aracnoideo

;

Intracraneal

;

Derivación

;

Líquido cefalorraquídeo

;

Válvula

;

Aparato programable

;

Evaluación prestación

;

Tratamiento

;

Hombre

;

Sistema nervioso patología

;

Sistema nervosio central patología

;

Encéfalo patología

;

Tumor benigno

;

Cirugía

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 1595, 35400006653845.0010

Nº notice refdoc (ud4) : 3243333



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas