RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Les calcifications phlébopathiques = Phlebopathic calcifications

Auteur(s) / Author(s)

GRITON P. ; VENDEVILLE P. ;

Résumé / Abstract

Les calcifications phlébopathiques sont de simples dystrophies localisées favorisées par l'acidose et l'anoxie. Traumatisme, corps étranger, inflammation, infection localisée peuvent déclencher la formation massive et instantanée d'hydroxyapathite banale, simple phosphate tricalcique cirstallisé, au voisinage du collagène, des mucopolysaccharides et surtout de l'élastine. Par la suite ce dépôt ne varie plus. On distingue classiquement trois sortes de calcifications phlébopathiques suivant le siège du dépôt calcaire. Dans la lumière veineuse, les phlébolithes. Dans la paroi veineuse, les calcifications veineuses ou veinocalcose. Dans le tissu sous cutané, les calcinoses sous-cutanées. Le nodule calcaire arrondi et unique des phlébolithes, parfois multiples, se rencontre fortuitement dans les veines saphènes, les varices sclérosées, les veines utérines. Il ne migre jamais, ne s'ulcère jamais. Sa fréquence peut avoisiner 10% des insuffisants veineux. Les calcifications veineuses peuvent intéresser la paroi des veines superficielles, des veinules (aspect microscopique chez le vieillard) et des veines profondes des membres inférieurs. Ces dernières calcifications vasculaires radiologiques sont le plus souvent confondues avec des calcifications artérielles. Sans incidences pathologiques particulières, leurs conséquences sur la vidange veineuse sont inconnues, et leur fréquence sous estimée. Les calcinoses sous-cutanées se compliquent d'ulcères spontanés atones dont le pronostic est lié à la plaque calcaire. Les calcinoses en grain de plomb, uni ou bilatérales, parsèment le tissu sous cutané des jambes de microcalcifications arrondies plus ou moins ulcérigènes. Elles sont une rareté. Les calcifications en plaque, le plus souvent post-phlébitiques et unilatérales, prédominent dans la région sus-malléolaire interne avec des calcifications sous cutanées étendues à toute la jambe, très irrégulières, toujours incomplètes. Les ulcères sont vastes, inguérissables tant que le séquestre sous ulcéreux fait obstacle à la vascularisation. Leur fréquence avoisine 17% des insuffisants veineux. Les calcifications sous ulcéreuses isolées pourraient être imputées à l'ulcère lui-même. Le pronostic et le traitement sont identiques.

Revue / Journal Title

Phlébologie    ISSN  0031-8280   CODEN PHLBA2 

Source / Source

Congrès
Société française de phlébologie. Congrès, Rouen , FRANCE (17/06/1995)
1996, vol. 49, no 1, pp. 9-68 (55 p.)  (8 ref.), pp. 41-45

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Ed. phlébologiques françaises, Paris, FRANCE  (1958) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Calcification

;

Vein

;

Lower limb

;

Phlebolith

;

Calcinosis

;

Review

;

Human

;

Venous disease

;

Vascular disease

;

Cardiovascular disease

;

Mots-clés français / French Keywords

Calcification

;

Veine

;

Membre inférieur

;

Phlébolithe

;

Calcinose

;

Article synthèse

;

Homme

;

Veine pathologie

;

Vaisseau sanguin pathologie

;

Appareil circulatoire pathologie

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Calcificación

;

Vena

;

Miembro inferior

;

Flebolito

;

Calcinosis

;

Artículo síntesis

;

Hombre

;

Vena patología

;

Vaso sanguíneo patología

;

Aparato circulatorio patología

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 1690, 35400005261400.0080

Nº notice refdoc (ud4) : 2984479



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas