RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

ESSAI DE SIMULATION DE DELEGATION DES TACHES: LE SECTEUR DES SOINS AMBULATOIRES EN FRANCE = Task delegation scenarios at national and regional levels of the French ambulatory care sector

Auteur(s) / Author(s)

LEVY Danièle ; PAVOT Jeanne ; BUI DANG HA DOAN ;

Résumé / Abstract

En 2004, deux enquêtes entreprises par le Centre de Sociologie et de Démographie Médicales (CSDM) mettent en lumière la surcharge de travail des professions para-médicales: 31 % des infirmières libérales interrogées déclarent que « leur charge de travail est trop lourde ». Du côté des masseurs kinésithérapeutes libéraux, 65% des enquêtés estiment que « leur charge de travail est certainement suffisante ». Un an plus tard, une autre enquête conduite auprès des médecins libéraux, laisse voir que 9 % des généralistes et 29 % des spécialistes éprouvent de « grandes difficultés à trouver du personnel auxiliaire pour les aider ». Ces informations ne sont pas anodines. A l 'heure actuelle, pour soulager les médecins et pallier leur pénurie, on tend à prôner la délégation des tâches en direction du personnel para-médical. Mais pour être couronnée de succès, une telle démarche suppose que certaines conditions soient remplies, la plus immédiate étant évidemment qu'il existe suffisamment de « receveurs de tâches » sur le marché. Est-ce le cas à l'heure actuelle ? De cette interrogation, il a été élaboré une simulation, au demeurant fort simple. Il s'agit d'opérer des calculs en partant d'hypothèses sur la durée de travail des médecins, le pourcentage d'infirmières (ou de kinés) qui acceptent les tâches qui leur sont transférées et le nombre d'heures supplémentaires que chaque « infirmière (ou kiné) acceptante » veut bien accomplir chaque semaine en plus de son horaire habituel. Sur la base des observations sur le terrain, les valeurs hypothétiques (mais plausibles) suivantes sont adoptées: • durée hebdomadaire de travail du médecin libéral: 39 heures ou 52 heures • % d'infirmières libérales acceptant la délégation des tâches: 69%ou74% • nombre d'heures « consacrées à la délégation » par chaque infirmière acceptante en plus de son travail habituel: 1 heure, 2 heures ou 4 heures. La simulation conduit donc à 2 x 2 x 3 = 12 variantes Dans le cadre de chaque variante, on calcule d'une part la masse totale d'heures de travail accomplies chaque semaine par les médecins libéraux, et d'autre part, le nombre d'heures que les médecins pourraient transférer aux infirmières libérales. Les mêmes calculs sont effectués pour l'ensemble du pays et chacune des 22 régions. Pour la clarté de l'exposé, on ne présente dans ce résumé que les 2 variantes extrêmes. La variante qui donne le résultat le plus faible (variante basse) est celle qui combine les « 52 heures » des médecins, les « 69 % » d'infirmières acceptantes et « 1 heures » pour le transfert hebdomadaire. La variante qui donne le résultat le plus important (variante haute) est celle qui combine les « 39 heures » des médecins, les « 74 % » des infirmières et « 4 heures » pour le transfert hebdomadaire. D'après les chiffres de l'année 1998, dans la variante basse, le corps médical peut se décharger de 0,5% de son fardeau de travail (estimé en heures) sur les infirmières. Dans la variante haute, l'allègement du travail du corps médical peut atteindre 3,1%. Pour l'année 2013, selon les évolutions de l'effectif des donneurs (médecins) et des receveurs (infirmières), l'allègement se situerait entre 0,5% et 0,6% dans la variante basse, et entre 3% et 3, 6% dans la variante haute. Les calculs sur les kinés donnent des pourcentages encore plus faibles. De toute évidence, il ne s'agit pas de résultats éclatants.

Revue / Journal Title

Cahiers de sociologie et de démographie médicales    ISSN  0007-9995 

Source / Source

2009, vol. 49, no 2 (136 p.)  [Document : 37 p.] (bibl.: dissem.), pp. 167-203 [37 page(s) (article)]

Langue / Language

Français

Revue : Anglais

Editeur / Publisher

Centre de sociologie et de démographie médicales, Paris, FRANCE  (1961-2010) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Working time

;

Physician

;

Free-Employment

;

Carers

;

Survey

;

France

;

Paramedical Personnel

;

Mots-clés français / French Keywords

Auxiliaire

;

Temps de travail

;

Médecin

;

Profession libérale

;

Personnel soignant

;

Enquête

;

France

;

Profession para-médicale

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 9645, 35400018829664.0030

Nº notice refdoc (ud4) : 21784342



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas