RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Nous sommes désolés mais nous ne pouvons pas vous fournir la copie de ce document.
We are sorry but we can not deliver the copy of this document.

Titre du document / Document title

ÉLECTRODÉPOSITION DU ZINC EN MILIEU CHLORURE. INFLUENCE D'ADDITIFS SUR LA CINÉTIQUE ET MORPHOLOGIE DU DÉPÔT = ZINC ELECTRODEPOSITION FROM CHLORIDE BATH. INFLUENCE OF ADDITIVES ON THE KINETICS AND ON THE DEPOSIT MORPHOLOGY

Auteur(s) / Author(s)

Andrei Monica ; Crousier Jacqueline (Directeur de thèse) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

Université d'Aix-Marseille 1, Marseille, FRANCE (Université de soutenance)

Résumé / Abstract

L'application de zinc sur l'acier par voie électrochimique, dans le but de le protéger contre la corrosion, se réalise, dans la pratique, à partir de bains contenant des additifs. Le mode d'action de ceux-ci est très peu connu. Seuls quelques mécanismes ont pu être établis, mais toujours à partir des composés purs, organiques ou inorganiques, et sans savoir si le but recherché dans la pratique industrielle était atteint. L'idée qui est à la base de cette thèse comporte une démarche différente. En partant d'un additif industriel, constitué d'un mélange de plusieurs fonctions organiques, connu pour permettre l'obtention de dépôts de zinc de bonne qualité, nous avons essayé de relier son efficacité à son comportement électrochimique. Pour cela, il était d'abord nécessaire d'étudier le mécanisme de formation d'un dépôt de zinc sur acier en l'absence d'additif. Cette étude a permis de mettre en évidence l'existence d'un dépôt en sous-potentiel (UPD) du zinc sur l'acier avant que n'intervienne la formation d'un dépôt massif de zinc. Ce dépôt en UPD bloque l'évolution de l'hydrogène sur l'acier et modifie le mécanisme de dépôt massif. L'étude électrochimique réalisée en présence de l'additif a mis en évidence l'adsorption lente de celui-ci sur le substrat et son action inhibitrice sur la réaction d'évolution de l'hydrogène mais aussi sur la formation de zinc par l'UPD. L'électrocristallisation du zinc sur acier en présence de l'additif implique la formation de deux dépôts différents : un premier dépôt sans influence de l'additif et le dépôt massif sous son influence. Pour essayer de mettre en évidence l'effet de synergie des constituants de l'additif sur l'électrocristallisation du zinc, nous avons étudié séparément quatre des constituants les plus importants puis mis en évidence la complémentarité de leur action en les associant.

Source / Source

Travaux Universitaires - Thèse nouveau doctorat
1997  [Note(s) :  [219 p.]] (bibl.: 73 ref.)  (Année de soutenance : 1997) (No :  97 AIX1 1066)

Langue / Language

Français

Mots-clés anglais / English Keywords

Electrodeposition

;

Metal coating

;

Deposition rate

;

Morphology

;

Electrocrystallization

;

Additive

;

Surface treatment

;

Zinc

;

Steel

;

Mots-clés français / French Keywords

Dépôt électrolytique

;

Revêtement métallique

;

Vitesse dépôt

;

Morphologie

;

Electrocristallisation

;

Additif

;

Traitement surface

;

Zinc

;

Acier

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Depósito electrolítico

;

Revestimiento metálico

;

Velocidad deposición

;

Morfología

;

Electrocristalización

;

Aditivo

;

Tratamiento superficie

;

Zinc

;

Acero

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : T 123769

Nº notice refdoc (ud2m) : 192441

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas