RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse à l'Hexaquine® (quinine et thiamine) = Dress syndrome related to Hexaquine® (quinine and thiamine)

Auteur(s) / Author(s)

GRECO M. (1) ; DUPRE-GOETGHEBEUR D. (1) ; LEROY J.-P. (2) ; KARAM A. (1) ; JANTZEM H. (3) ; SASSOLAS B. (1) ; MISERY L. (1) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Service de Dermatologie, CHU Brest, FRANCE
(2) Service d'Anatomie Pathologique, CHU Brest, FRANCE
(3) Service de Pharmacovigilance, CHU Brest, FRANCE

Résumé / Abstract

Introduction. Le syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse, ou Drug Reaction with Eosinophilia and Systemic Symptoms (DRESS syndrome), est une toxidermie grave, associant une toxidermie principalement cutanée, des anomalies biologiques dont une hyperéosinophilie et/ou des lymphocytes atypiques, et une ou plusieurs atteintes viscérales. Nous rapportons un cas de DRESS syndrome induit par l'Hexaquine® (contenant de la quinine et de la thiamine) avec une atteinte hépatique et rénale et une réactivation virale de l'Human Herpes Virus 6 (HHV6) concomitante. Observation. Une femme âgée de vingt-trois ans était hospitalisée pour une érythrodermie fébrile avec altération de l'état général, oedème du visage et adénopathies cervicales douloureuses. Les examens biologiques trouvaient un syndrome inflammatoire, une hypogammaglobulinémie et la présence de lymphocytes activés hyperbasophiles. La recherche d'une étiologie infectieuse mettait en évidence une réactivation HHV6 avec une élévation franche du taux d'IgG en deux semaines et la présence d'ADN circulant en PCR. Le tableau se compliquait secondairement d'une hépatite cytolytique et d'une insuffisance rénale sévères. L'évolution était favorable après instauration d'une corticothérapie générale. L'interrogatoire répété trouvait seulement après la sortie du service la prise préalable d'Hexaquine". Le médicament avait été pris quotidiennement durant 27 jours avant le début des symptômes pour des crampes musculaires essentielles. L'interrogatoire retrouvait la notion d'une prise quotidienne d'Hexaquine®, durant 27 jours avant le début des symptômes, pour des crampes musculaires essentielles. Aucun autre médicament n'avait été consommé les semaines précédentes. Un an après, au décours d'une infection à entérovirus, survenait une éruption cutanée similaire à la première mais cette fois isolée, faisant évoquer une réactivation mineure du DRESS syndrome. Discussion. Nous rapportons, à notre connaissance, le premier cas de DRESS syndrome induit par l'Hexaquine®. Notre observation, par la difficulté de trouver le médicament coupable, pourtant pris de manière exclusive, illustre une nouvelle fois l'importance du temps consacré à l'interrogatoire. La physiopathologie du DRESS syndrome reste incomplètement élucidée. Il est néanmoins probable qu'il s'agit d'un phénomène multifactoriel, médicamenteux et viral.

Revue / Journal Title

Annales de dermatologie et de vénéréologie    ISSN  0151-9638   CODEN ADVED7 

Source / Source

2006, vol. 133, no4, pp. 354-358 [5 page(s) (article)] (26 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Masson, Paris, FRANCE  (1977) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Antimalarial

;

Antipyretic

;

Parasiticide

;

Skin disease

;

Skin

;

Toxicity

;

Drug combination

;

Human

;

Case study

;

Dermatology

;

Drug

;

Thiamine

;

Quinine

;

Mots-clés français / French Keywords

Hypersensibilité syndrome

;

Antipaludique

;

Antipyrétique

;

Antiparasitaire

;

Peau pathologie

;

Peau

;

Toxicité

;

Association médicamenteuse

;

Homme

;

Etude cas

;

Dermatologie

;

Médicament

;

Thiamine

;

Quinine

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Antipalúdico

;

Antipirético

;

Antiparasitario

;

Piel patología

;

Piel

;

Toxicidad

;

Asociación medicamentosa

;

Hombre

;

Estudio caso

;

Dermatología

;

Medicamento

;

Tiamina

;

Quinina

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 3685, 35400011542355.0070

Nº notice refdoc (ud4) : 17754887



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas