RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Les abcès pelviens chez la femme. Aspects épidémiologiques cliniques et thérapeutiques = Pelvic abscess of the woman

Auteur(s) / Author(s)

N'GUESSAN K. (1) ; BONI S. (1) ; GONDO D. (1) ; BOKOSSA M. (1) ; DOUMBIA Y. (1) ; KONE N. (1) ; BOHOUSSOU K. (1) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) CHU de Cocody, Abidjan, COTE D'IVOIRE

Résumé / Abstract

La maladie inflammatoire pelvienne affecte 11 % des femmes en âge de procréer, elle a des séquelles à court, moyen et long terme sur la reproduction. L'abcès tubo-ovarien en est la complication majeure dans 15 % des cas. Ces infections pelviennes abcédées sont préoccupantes autant dans les pays développés que dans les pays en développement ou elles constituent une cause fréquente de consultation. Cette étude rétrospective descriptive s'est déroulée dans le service des urgences de gynécologie du CHU de Cocody à Abidjan dans la période du 1er janvier au 31 décembre 2001. Il ressort que la fréquence des abcès pelviens est de 2,12 % dans le service. L'âge moyen de nos patientes est de 26 ans. Il s'agit pour la plupart de paucipares, de conditions de vie modestes, célibataires, ayant pratiqué une IVG moins de 2 mois en moyenne avant l'apparition des premiers symptômes. Les éléments du diagnostic ont été les suivants : fièvre 92,4 %, douleur pelvienne 100 %, défense hypogastrique 71,7 %, masse latéro-utérine 51 %, leucorrhées 82 %, signes échographiques 81 %. Le traitement a été chirurgical dans 100 % des cas et a consisté soit en une annexectomie, soit en une salpingectomie ou à un lavage et drainage de la cavité péritonéale. 30 % des patientes ont présenté une complication à type de péritonite post-opératoire et de lâchage pariétal avec suppuration. Les germes rencontrés étaient pour la plupart le Staphylocoque, le Streptocoque et l'E.coli, tous sensibles à la ciprofloxacine, à la nétilmicine et à l'association amoxicilline acide clavulanique. Le coût financier est extrêmement élevé. La prévention des infections génitales, leur traitement précoce, la prévention des avortements provoqués clandestins pourront diminuer la morbidité et parfois la mortalité liée à cette pathologie.

Revue / Journal Title

Médecine d'Afrique noire    ISSN  0465-4668   CODEN MAFNAS 

Source / Source

2004, vol. 51, no2, pp. 73-77 [5 page(s) (article)] (13 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

API DPM, La Seyne sur Mer, FRANCE  (1954) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Africa

;

Human

;

Ivory Coast

;

Abdomen

;

Tropical medicine

;

Genital system

;

Treatment

;

Epidemiology

;

Infection

;

Symptomatology

;

Woman

;

Abscess

;

Mots-clés français / French Keywords

Afrique

;

Homme

;

Côte d'Ivoire

;

Abdomen

;

Médecine tropicale

;

Appareil génital

;

Traitement

;

Epidémiologie

;

Infection

;

Symptomatologie

;

Femme

;

Abcès

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Africa

;

Hombre

;

Costa de Marfil

;

Abdomen

;

Medicina tropical

;

Aparato genital

;

Tratamiento

;

Epidemiología

;

Infección

;

Sintomatología

;

Mujer

;

Absceso

;

Mots-clés d'auteur / Author Keywords

Abcès pelviens

;

infection génitale

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 10524, 35400011656643.0020

Nº notice refdoc (ud4) : 15514612



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas