RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Nous sommes désolés mais nous ne pouvons pas vous fournir la copie de ce document.
We are sorry but we can not deliver the copy of this document.

Titre du document / Document title

Pétrographie et relations structurales des formations métavolcaniques et sédimentaires du Birimien du Niger occidental. Problème de l'accrétion crustale au Protérozoïque inférieur = Petrography and structural relations of the metavolcanic and sedimentary formations of th Birimian in Western Niger. Crustal growth in the early proterozoic

Auteur(s) / Author(s)

Ama Salah Issack ; Pouclet André (Directeur de thèse) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

Université d'Orléans, Orléans, FRANCE (Université de soutenance)

Résumé / Abstract

Les formations volcano-sédimentaires du Birimien (Protérozoïque inférieur) du Niger occidental constituent une partie du craton Ouest-Africain. L'objet de ce travail est d'étudier l'existence et les mécanismes d'une accrétion crustale au Protérozoïque inférieur en Afrique de l'Ouest. Des dykes doléritiques post-birimiens recoupent l'ensemble de ces formations suivant deux directions principales: N0°-N20° et N130°-N140°. 1) Les formations birimiennes volcano-sédimentaires. L'étude pétrographique de l'ensemble volcano-plutonique a permis de le scinder en deux groupes: un groupe plus volumineux comprend l'ensemble des roches basiques qui constituent des panneaux de plancher océanique. Ces roches à affinité tholéiitique sont généralement métamorphisées dans le faciès amphibolite ou schiste vert; un groupe plus restreint formé de roches à affinité calco-alcaline acides à intermédiaires et peu métamorphiques. Sur le plan géochimique: L'ensemble des roches basiques associe des caractères à la fois des tholéiites d'arc et des basaltes de type N-MORB. Ces caractéristiques sont celles des roches mises en place dans un bassin arrière-arc. Les roches différenciées se rapprochent des tonalites et trondjhémites archéennes provenant de la fusion des roches basiques métamorphisées dans le faciès amphibolite ou éclogite. Cette association de roches se serait mise en place dans un bassin marginal en début d'ouverture en domaine continental, puis s'ouvrant de plus en plus. Ce processus se terminant par la fermeture du bassin et naissance de granites par fusion partielle de tholéiites en contexte convergent. L'étude structurale montre que les formations volcano-sédimentaires du Liptako ont subi une seule phase de déformation probablement peu intense. 2) Les dolérites post-birimiennes. Les résultats d'études pétrographiques, minéralogiques et géochimiques montrent que les dolérites dont des tholéiites continentales qui se seraient mises en place au cours d'une fracturation intracontinentale. Leurs âges varient de 896+/−24,5 Ma à 1379, 5+/−26,9 Ma

Source / Source

Travaux Universitaires - Thèse nouveau doctorat
1991  [Note(s) :  [231 p.]] (bibl.: 101 ref.)  (Année de soutenance : 1991) (Discipline : Pétrologie) (No :  91 ORLE 2003)

Langue / Language

Français

Mots-clés français / French Keywords

Niger

;

Niamey

;

Liptako

;

Protérozoïque

;

Birimien

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : T 82403

Nº notice refdoc (ud2m) : 149162

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas