RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Asthme et pratique de la plongée sous-marine: Contre-indication absolue pour quels asthmes ? = Asthma and scuba diving absolute contraindication? In all asthma patients?

Auteur(s) / Author(s)

COËTMEUR D. (1 2) ; BRIENS E. (1) ; DASSONVILLE J. (3) ; VERGNE M. (2) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Service de Pneumologie, CH de Saint-Brieuc, 22023 Saint-Brieuc, FRANCE
(2) Moniteur Fédéral de Plongée sous-marine, FFESSM Club Casar de Rennes, FRANCE
(3) Service d'Explorations Fonctionnelles Respiratoires, CHRU, 35033 Rennes, FRANCE

Résumé / Abstract

La pratique de la plongée sous-marine avec scaphandre nécessite une intégrité physique et psychique d'où l'existence de contre-indications médicales dans certains cas, Actuellement, l'asthme dont la prévalence augmente dans la population est considéré comme une contre-indication absolue, notamment par la Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins (FFESSM). Cependant, aucune étude n'a été faite, démontrant que les asthmatiques avaient un risque majoré d'accident en plongée. Depuis peu, des auteurs anglo-saxons suggèrent que certains asthmatiques pourraient plonger avec scaphandre sous certaines conditions, sans risque accru par rapport aux plongeurs non asthmatiques. Après un rappel des répercussions de la plongée sur la fonction respiratoire et de leurs conséquences potentielles chez les asthmatiques, les auteurs proposent de maintenir une contre-indication formelle de la plongée en scaphandre pour les patients asthmatiques ayant des symptômes fréquents (palier 2 et plus) et/ou un syndrome obstructif à l'état basal. Il semble que la contre-indication doive être discutée pour ceux qui n'ont que de rares crises et une exploration fonctionnelle respiratoire (EFR) parfaitement normale (sous-couvert d'un traitement broncho-dilatateur par inhalation pris avant la plongée ?) mais ces propositions ne peuvent être valables qu'après une étude approfondie des manifestations cliniques (fréquence et gravité des crises, stimulus) de l'asthme du candidat. Comme dans les pays anglo-saxons, le caractère étriqué de la notification de contre-indication et l'absence de justification argumentée incite à saisir les instances compétentes (fédérations sportives, sociétés savantes) pour recenser les connaissances physiopathologiques, recueillir des données épidémiologiques fiables afin d'envisager des réflexions de consensus. Cela permettra de délivrer une aptitude à la pratique de la plongée sous-marine pour certains asthmatiques, sans risque majoré par rapport aux plongeurs non asthmatiques.

Revue / Journal Title

Revue des maladies respiratoires    ISSN  0761-8425   CODEN RMREEY 

Source / Source

2001, vol. 18, no4, pp. 381-386 (29 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Masson, Paris, FRANCE  (1984) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Lung disease

;

Obstructive pulmonary disease

;

Respiratory disease

;

Bronchus disease

;

Barotrauma

;

Human

;

Contraindication

;

Indication

;

Diving

;

Crisis

;

Lung function

;

Accident

;

Risk

;

Asthma

;

Mots-clés français / French Keywords

Poumon pathologie

;

Bronchopneumopathie obstructive

;

Appareil respiratoire pathologie

;

Bronche pathologie

;

Candidat

;

Barotraumatisme

;

Homme

;

Contre indication

;

Indication

;

Plongée

;

Crise

;

Fonction respiratoire

;

Accident

;

Risque

;

Asthme

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Pulmón patología

;

Broncopneumopatía obstructiva

;

Aparato respiratorio patología

;

Bronquio patología

;

Barotraumatismo

;

Hombre

;

Contraindicación

;

Indicación

;

Inmersión

;

Crisis

;

Función respiratoria

;

Accidente

;

Riesgo

;

Asma

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 3501, 35400009593790.0070

Nº notice refdoc (ud4) : 14133586



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas