RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Effets métaboliques et interactions médicamenteuses provoqués par certaines substances d'origine végétale : pamplemousse, millepertuis et ail = Metabolic effects and drug interactions provoked by certain substances of plant origin: grapefruit, St. John's Wort and garlic

Auteur(s) / Author(s)

NEUMAN Maur ;

Résumé / Abstract

Le pamplemousse Surtout consommé sous forme de jus auquel l'amertume confère des qualités désaltérantes, le pamplemousse contient, outre de la vitamine C, de nombreuses substances antioxydantes complexes, le licopène, les limonoïdes et la naringine. Il renferme aussi de grandes quantités de pectine. Le jus de pamplemousse est un inhibiteur métabolique des substances médicamenteuses qui constituent une cible exclusive pour l'isozyme CYP 3A4 et la P-glycoprotéine au niveau des entérocytes. Il agit surtout sur les médicaments avec important effet de premier passage métabolique intestinal, phénomène provoquant une diminution de leur biodisponibilité orale. Cette inhibition métabolique se traduit par une augmentation des taux sanguins, de la biodisponibilité orale et de l'activité thérapeutique des médicaments métabolisés par le CYP 3A4, une propriété qui peut être intéressante en pratique pour certains d'entre eux, à éviter pour d'autres. Le millepertuis (Hypericum perforatum) Appelé aussi herbe à mille trous, ou herbe percée ou encore herbe de Saint-Jean, le millepertuis est utilisé dans plusieurs domaines thérapeutiques : en neuropsychiatrie, en dermatologie (oléat ou extrait lipidique) et en rhumatologie. En herboristerie et en homéopathie, ses sommités fleuries sont surtout prescrites comme antidépresseur végétal dans le traitement des dépressions légères à modérées. Il contient par ailleurs des substances photosensibilisantes qui, à haute dose ou en cas d'utilisation chronique, sont susceptibles de provoquer une dermite intense ou une photosensibilisation. La possibilité de survenue d'effets indésirables lors de son emploi a conduit l'Agence européenne pour l'évaluation des médicaments ainsi que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFFSaPS) à édicter l'obligation de faire figurer sur toute préparation magistrale à base de millepertuis la mention « Attention, risque d'interactions médicamenteuses ». L'ail (Allium salivum) Originaire d'Asie, largement répandu et cultivé en Europe dans les jardins potagers, l'ail est utilisé en herboristerie pour ses propriétés diurétiques, antiseptiques, stimulantes et sudorifiques.

Revue / Journal Title

La Presse médicale    ISSN  0755-4982   CODEN PRMEEM 

Source / Source

2002, vol. 31, no30, pp. 1416-1422 (37 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Masson, Paris, FRANCE  (1983) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Monocotyledones

;

Liliaceae

;

Spermatophyta

;

Angiospermae

;

Dicotyledones

;

Guttiferae

;

Human

;

Bioavailability

;

Drug interaction

;

Metabolic activation

;

Risk factor

;

Allium sativum

;

Hypericum perforatum

;

Plant origin

;

Mots-clés français / French Keywords

Monocotyledones

;

Liliaceae

;

Spermatophyta

;

Angiospermae

;

Dicotyledones

;

Guttiferae

;

Pamplemousse

;

Homme

;

Biodisponibilité

;

Interaction médicamenteuse

;

Activation métabolique

;

Facteur risque

;

Allium sativum

;

Hypericum perforatum

;

Origine végétale

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Monocotyledones

;

Liliaceae

;

Spermatophyta

;

Angiospermae

;

Dicotyledones

;

Guttiferae

;

Hombre

;

Biodisponibilidad

;

Interacción medicamentosa

;

Activación metabólica

;

Factor riesgo

;

Allium sativum

;

Hypericum perforatum

;

Origen vegetal

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 242, 35400010200732.0080

Nº notice refdoc (ud4) : 13894542



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas