RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Efficacité du traitement de la leishmaniose cutanée zoonotique par le glucantime en intra-lésionnel. Dans les conditions des soins de santé de base = Efficacy of intr-lesionnel glucantine as a treatment of zoonotic cutaneous leishmaniasis under basic health care conditons

Auteur(s) / Author(s)

CHAHED M. K. (1) ; BEN SALAH A. (2) ; LOUZIR H. (3) ; MARRAKCHI H. (4) ; ZAATOUR A. (2) ; FTAÏTI A. (2) ; BEN CHAABANE B. (5) ; SIDHOM M. (6) ; DELLAGI K. (3) ; BEN ISMAIL R. (2) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Section de Médecine préventive. Faculté de Médecine de Tunis, TUNISIE
(2) Laboratoire d'Epidémiologie et d'Ecologie Parasitaire. Institut Pasteur Tunis, TUNISIE
(3) Laboratoire d'Immunologie. Institut Pasteur Tunis, TUNISIE
(4) Service de Dermatologie. Hopital La Rabta de Tunis, TUNISIE
(5) Hôpital de circonscription d'El Guettar, TUNISIE
(6) Direction des Soins de Santé de Base. Ministère de la Santé Publique, Tunis, TUNISIE

Résumé / Abstract

Dans le but d'étudier l'efficacité du protocole standardisé de traitement de la leishmaniose cutanée zoonotique par le glucantime en intra-lésionnel, sur la guérison de la lésion et la qualité de la cicatrisation, un essai randomisé en simple aveugle a été conduit dans la région d'El Guettar entre les mois de décembre 1994 et juin 1995. Au total 109 malades ont été inclus, 52 traités par le glucantime et 57 ayant reçu de l'éosine alcoolique. Les deux groupes se sont avérés comparables pour les facteurs socio-démographiques et cliniques. L'analyse des résultats ne montre pas de différence significative entre le glucantime et l'éosine quant a la rapidité de la cicatrisation. Cependant, la qualité de la cicatrice semble meilleure chez les malades traités par le glucantime. Une surinfection bactérienne a été signalée parmi 57,6% des lésions suintantes prélevés auprès de 33 patients, les germes isolés ont été le Streptocoque bêta bémolytique du groupe A (22,2 %), le Staphylocoque aureus (16, 7%) ou une association des deux germes (61,1%). Le profil de résistance de ces souches a montré que le streptocoque et le staphylocoque répondent relativement bien aux macrolides comparativement aux autres familles d'antibiotiques.

Revue / Journal Title

Archives de l'Institut Pasteur de Tunis    ISSN  0020-2509   CODEN APTUAO 

Source / Source

1999, vol. 76, no1-4, pp. 13-18 (23 ref.)

Langue / Language

Français
Revue : Français

Editeur / Publisher

Institut Pasteur de Tunis, Tunis, TUNISIE  (1906) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Skin disease

;

Africa

;

Infection

;

Parasitosis

;

Protozoal disease

;

Skin

;

Treatment

;

Treatment efficiency

;

Human

;

Tunisia

;

Meglumine antimonate

;

Chemotherapy

;

Intralesional administration

;

Leishmaniasis

;

Mots-clés français / French Keywords

Peau pathologie

;

Afrique

;

Infection

;

Parasitose

;

Protozoose

;

Peau

;

Traitement

;

Efficacité traitement

;

Homme

;

Tunisie

;

Méglumine antimoniate

;

Chimiothérapie

;

Voie intralésionnelle

;

Leishmaniose

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Piel patología

;

Africa

;

Infección

;

Parasitosis

;

Protozoosis

;

Piel

;

Tratamiento

;

Eficacia tratamiento

;

Hombre

;

Tunez

;

Meglumina antimoniato

;

Quimioterapia

;

Vía intralesional

;

Leishmaniosis

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 699, 35400010232560.0020

Nº notice refdoc (ud4) : 13485422



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas