RefDoc
Haut

Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche


Titre du document / Document title

Prise en charge des calculs caliciels rénaux = Management of caliceal lithiasis

Auteur(s) / Author(s)

DORE B. (1) ;

Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)

(1) Service d'Urologie, Pavillon C. Guérin, CHU de Poitiers, FRANCE

Résumé / Abstract

■ Des calculs fréquents: Les calculs caliciels sont les premiers formés dans la voie excrétrice urinaire. A ce titre ils posent tous les problèmes complexes de la lithogenèse. Le plus souvent, ils sont constitués d'oxalate de calcium essentiellement sous forme monohydratée chez l'homme. Chez la femme, les calculs de phosphate de calcium sont fréquents avec une diminution des calculs d'infection à germes uréasiques mais une prédominance de la forme di hydratée pour les calculs oxalo calciques. ■ Une histoire naturelle imprévisible: Les calculs caliciels peuvent rester longtemps asymptomatiques et sont souvent découverts fortuitement; ailleurs ils sont responsables de lombalgies chroniques ou d'infection urinaire. Leur possible croissance locale vers un calcul complexe plus ou moins volumineux justifie leur surveillance régulière. Leur migration intermittente plus ou moins fréquente entre un groupe caliciel et le bassinet peut expliquer certaines crises douloureuses itératives de symptomatologie trompeuse, digestive ou rhumatologique. Ailleurs, ils s'élimineront spontanément. ■ Une classification nécéssaire: La topographie intra rénale, la nature chimique prédominante et les mesures de ces calculs sont autant de critères sur lesquels un consensus fait toujours défaut Ils sont à étudier si l'on veut définir plus précisément ces calculs homogénéiser leur description et rendre plus rigoureux et comparatifs les résultats des séries rapportant leur prise en charge. Les examens d'imagerie permettant d'obtenir cette classificatior doivent rester simples et peu onéreux la radiographie standard sans préparation reste la référence même St la tomodensitométrie hélicoïdale semble actuellement permettre une approche plus complète mais plus coûteuse. ■ Une prise en charge adaptée: Les calculs caliciels asymptomatiques de taille inférieure à 5 mm seront surveillés quelle que soit leur topographie intra rénale. Les calculs caliciels supérieurs et/ou moyens, symptomatiques, de taille inférieure à 20 mm, seront traités en première intention par lithotritie extracorporelle. Certains calculs de composition connue comme résistante aux ondes de choc externes (cystine) et certains calculs caliciels inférieurs ou intra diverticulaires peuvent faire discuter une technique plus agressive. Les calculs caliciels volumineux (> 20 mm) ou situés dans une voie excrétrice anormale seront traités par l'association des techniques percutanée et extracorporelle. Le but de tout traitement des calculs caliciels est d'éliminer les fragments résiduels, de recueillir ces fragments expulsés ou extraits pour faire l'analyse physique et non chimique des différents constituants permettant ainsi une prise en charge médicale adaptée afin de diminuer le risque toujours réel de récidive lithiasique.

Revue / Journal Title

La Presse médicale    ISSN  0755-4982   CODEN PRMEEM 

Source / Source

1999, vol. 28, no39, pp. 2181-2188 (61 ref.)

Langue / Language

Français

Editeur / Publisher

Masson, Paris, FRANCE  (1983) (Revue)

Mots-clés anglais / English Keywords

Lithiasis

;

Urinary tract

;

Calyx

;

Kidney

;

Epidemiology

;

Symptomatology

;

Prognosis

;

Chemical composition

;

Treatment

;

Indication

;

Human

;

Urinary stone

;

Kidney disease

;

Urinary system disease

;

Mots-clés français / French Keywords

Lithiase

;

Voie urinaire

;

Calice

;

Rein

;

Epidémiologie

;

Symptomatologie

;

Pronostic

;

Composition chimique

;

Traitement

;

Indication

;

Homme

;

Calcul urinaire

;

Rein pathologie

;

Appareil urinaire pathologie

;

Mots-clés espagnols / Spanish Keywords

Litiasis

;

Vía urinaria

;

Cáliz

;

Riñón

;

Epidemiología

;

Sintomatología

;

Pronóstico

;

Composición química

;

Tratamiento

;

Indicación

;

Hombre

;

Cálculo urinario

;

Riñón patología

;

Aparato urinario patología

;

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 242, 35400008025588.0110

Nº notice refdoc (ud4) : 1216612



Faire une nouvelle recherche
Make a new search
Lancer la recherche
Bas